RICHEMONT lance une offre d'achat sur Net-à-porter

Le groupe Richemont a annoncé lundi son intention de racheter les 50% des parts du distributeur de vêtements de luxe Yoox Net-à-porter qu'il ne détient pas encore. Selon les termes de l'offre, les actionnaires de la coentreprise italienne se verront offrir 38 EUR par action, précise la compagnie financière genevoise dans un communiqué. Vendredi dernier, le titre avait bouclé la séance à 29,44 EUR à la Bourse de Milan.

La direction de Yoox a dispensé Richemont d'une clause empêchant le rachat d'une participation supplémentaire sous certaines conditions. Le groupe genevois a par ailleurs indiqué avoir reçu du directeur général (CEO) de la coentreprise, Federico Marchetti, l'assurance "irrévocable" que ce dernier servirait l'ensemble des titres en sa possession.

"Avec cette nouvelle étape, nous entendons renforcer la présence de Richemont et nous concentrer sur la distribution en ligne, dont l'importance devient cruciale pour répondre aux besoins des consommateurs de produits de luxe", a déclaré le président du distributeur de marques de luxe, Johann Rupert, cité dans le communiqué.

En cas de succès, Yoox Net-à-porter serait intégré au groupe genevois mais continuerait d'opérer en tant qu'unité autonome. "Nous sommes très satisfaits des résultats atteints par la direction (du groupe) sous la direction de Federico Marchetti et nous entendons continuer de la soutenir à l'avenir afin de mettre à exécution sa stratégie et d'accélérer la croissance des activités", a ajouté M. Rupert.

La semaine dernière, la société transalpine avait fait état d'un chiffre d'affaires de 2,1 mrd EUR, en hausse de 11,8% sur un an. La croissance organique avait bondi de 16,9%, selon des chiffres préliminaires.

Yoox Net-à-porter est le fruit de la fusion, finalisée en octobre 2015, de la filiale de Richemont Net-à-Porter et du détaillant en ligne Yoox. Annoncée fin mars de la même année, la transaction avait été effectuée moyennant un échange d'actions.

AWP

WA & Al.