Les exportations horlogères poursuivent leur progression en novembre

Les ventes horlogères suisses ont poursuivi leur avancée en novembre, affichant des exportations de 1,98 mrd CHF, soit une augmentation de 6,3%, indique jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Il s'agit du septième mois consécutif de hausse. La Chine continentale en particulier a soutenu cette performance.
Corrigées des jours ouvrables, les ventes horlogères à l'étranger ont gagné 4,9% en réel et 6,3% en nominal durant le mois sous revue, précise le communiqué.
Sur les onze premiers mois, les exportations ont augmenté de 2,8% à 18,25 mrd CHF.
Cette amélioration des résultats conforte la reprise du secteur, indique la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), tout en relevant que la dynamique reste toutefois inégale.
Les montres de moins de 200 CHF (prix export) ont continué à chuter en novembre tant au niveau des recettes (-11,3%) que des volumes (-10,0%). En revanche, les autres segments de prix ont connu une progression, aussi bien en termes de valeur que de volumes. La catégorie 200-500 CHF a réalisé la meilleure performance, avec une croissance de 19,2% au niveau des ventes.
Par ailleurs, tous les groupes de matières, et en particulier l'acier, ont contribué à l'amélioration des résultats. Le recul de 2,8% en termes de volumes du groupe "autres matières" a cependant pénalisé le nombre total de montres-bracelets exportées, qui a cédé 1,1%.

Quant aux différents marchés, ils ont évolué de manière contrastée. Hong Kong, premier marché d'exportation, a confirmé sa reprise en affichant son huitième mois positif de l'année avec une progression de 4,4% sur un an. Les Etats-Unis affichent un léger repli mais la situation sur ce marché est en train de se redresser, constate la FH.
La Chine continentale, affiche pour sa part une bonne santé insolente, avec un bond de près de 40%, sa plus forte croissance sur les 30 derniers mois. Le Royaume-Uni (-1,9%), après une forte avancée suite à la dépréciation de la livre, semble avoir atteint un palier.
Le Japon (+22,5%) a connu un deuxième mois de forte progression, reflétant sans doute l'augmentation de la demande liée au tourisme, notamment chinois. L'Europe a aussi été témoin d'évolutions contrastées, avec l'Italie (+5,0%), l'Allemagne (-0,2%), la France (+19,0%) ou l'Espagne (-6,5%).

Les recettes de novembre sont supérieures aux attentes de Vontobel et de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Les analystes des deux établissements bancaires mettent aussi en exergue la performance du marché chinois.
Vontobel anticipe une croissance de 3% des exportations horlogères pour 2017 et 4% en 2018. Quant à la banque cantonale, elle s'attend à ce que les marges de Swatch reprennent des couleurs.
A la clôture, Richemont a pris 1,3% et Swatch a fini sur une hausse de 0,8%. Le SMI a quant à lui gagné 1,18%.

21.12.17 | AWP

||||||||||||||||||||||||||||||

Commentaire mensuel de la Fédération de l'industrie horlogère, ICI

WA & Al.