Johann RUPERT prudent sur le prochain semestre

 
Rupert-Johann-2004.jpg
 

Johann Rupert, président du conseil et propriétaire de Richemont, rappelle dans l’introduction du rapport intermédiaire du groupe de Bellevue Genève qu’une transformation majeure est en cours. «La nouvelle composition du conseil d’administration de Richemont intègre les diverses compétences nécessaires pour affronter les défis auxquels le secteur fait front.» La ligne générale étant de s’adapter au changement rapide d’habitude de consommation de biens de luxe.

Johann Rupert conclut son introduction en soulignant que le groupe est suffisamment doté en termes de trésorerie pour supporter cette transformation. Chiffres à l’appui, puisque la position nette cash de Richemont se montait à 4,6 milliards d’euros à fin septembre. Soit un niveau équivalent, sinon légèrement supérieur à celui de 2016 à la même date, preuve que Richemont est capable de préserver ses liquidités et même d’en générer un peu lors des périodes délicates.

Sur les six premiers mois de son exercice comptable décalé, Richemont a enregistré une hausse des ventes de 10% et une hausse proportionnelle du bénéfice opérationnel. Les performances les plus importantes ont été réalisées par la joaillerie et dans le réseau retail du groupe. Au niveau géostratégique, l’Asie affiche le plus fort retournement (positif), en particulier Hong Kong, après plusieurs exercices de très forte baisse.

Ce comparatif flatteur et la hausse spectaculaire des six premiers mois n’aura pas cours sur la seconde partie d’année, prévient toutefois Johann Rupert.

10.11.17 | WA

||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

Le rapport intermédiaire complet, ICI.

WA & Al.